Nombre total de pages vues

dimanche 21 juillet 2019

21 JUILLET 2019: F-GKUS, F-GARD, N50BZ, N456AR

AG/k: SOCATA TB10 "Tobago" N° 1208 (91) F-GKUS





AG/a: SOCATA MS893E "Rallye 180GT" N° 12960 (77) F-GARD
Cette machine porte encore les couleurs de la SOTRAVIA, qui l'utilisa durant de nombreuses années pour le remorquage de banderoles publicitaires.





AG/b: CIRRUS SR20 N° 1327 (03) N50BZ




AG/c: CIRRUS SR22 N° 1163 (04) N456AR





ERJ145 F-HELA toujours stocké à Perpignan:



SABENA TECHNICS PGF: VISITEURS 2019


20 JUILLET 2019: Départ F-GZCA


Convoyage PGF-CDG, vol AFR373V, Squawk 1000, décollage 33 0940z: AIRBUS A330-203 F-GZCA



samedi 20 juillet 2019

LE FLAMANT DE L'AERO CLUB

Nous avions noté dans "remonter le temps EAS de 1965 -1998", sur les photos aériennes de l'IGN, la présence d'un mystérieux aéronef, lors des passages de avril 1971 et de 1973:
avril 1971

1973




Nous ne connaissons pas encore les dates précises de présence de cet appareil, mais il ne figure pas sur le cliché de 1969 et a disparu sur celui de juin 1974.

Deux de nos lecteurs sont venus nous donner les indices indispensables pour identifier la machine: il s'agit d'un DASSAULT "Flamant" donné à l'Aéro Club du Roussillon par l'Armée de l'Air. A cette époque, plusieurs "Flamant" réformés ont été légués à différents aéroclubs (Aix-les-Milles, Sarre-Union, Amboise...)
A Perpignan, l'aéroclub disposait derrière son hangar, d'une piste de vol miniature circulaire, le "Flamant" complétait donc ce "parc d'attraction".
L'appareil fut bien vite vandalisé et à la même époque, le terrain fut réaménagé pour la construction du hangar métallique d'EUROPE AERO SERVICE. La préservation du "Flamant" en "pot de fleur" fut relativement brève: la machine fut ferraillée.

Plusieurs questions demeurent: la date d'arrivée, celle de ferraillage et surtout le type précis et l'identité de l'aéronef.

Les recherches nous ont permis de déterminer qu'il s'agissait du MD 311 N° 284 construit en 1953:
Le MD 311 est la version à nez vitré du "Flamant" conçue pour l'entrainement à la navigation et au bombardement.
Effectuant son premier vol le 27 mai 1953, le 284 est stocké à l'entrepôt de l'Armée de l'Air 601 le 05 juin suivant.
Sous le matricule F-TEBO, il est affecté à la Base Ecole 701 de Salon-en-Provence le 11 décembre 1953.

Le 07 mai 1956, il passe à la Base Ecole 702 d'Avord.

C'est le CEV qui le prend en compte le 12 juin 1958.

Du 19 août 1958 à février 1961, le 284, codé FH (F-UIFH) sert en Algérie au sein du Groupe Outre-Mer 86 "Grands Ergs" basé à Blida.
Les MD 311 du GOM 86 étaient utilisés pour les missions photo et le lancement d'engins A.S.11 mais cet exemplaire fait partie des quelques MD 311 "électroniques" ou MD 311 CME (contre-mesures électroniques). Ces MD 311 CME étaient spécialement aménagés pour les écoutes radio.
(extrait de la revue "Le Trait d'Union" n° 120 juillet 1988)

Le 02 février 1961, nous le retrouvons au Groupe de Liaisons Aériennes N° 45 de Boufarik, avec le code F-SCZZ.
Il est de retour en Métropole, à l'EAA 601 le 9 octobre 1962.

A compter du 12 mars 1964, pour quelques mois seulement, le MD 311-284 est affecté à la 5° Escadre de Chasse à Orange,

 puis à la 30° Escadre de Chasse Tout Temps le 02 juillet,


et enfin à l'EAA 601 du 07 octobre 1964. La réforme est déclarée le 14 octobre 1964. La machine compte 3395 heures.




REMERCIEMENTS:
JEAN-PIERRE BOBO
EMILE JACQUET, MECANICIEN A L'AERO CLUB DU ROUSSILLON DE 1963 A 1981
LA REVUE "LE TRAIT D'UNION"
IGN
PIERRE, pour l'historique complet.



19 JUILLET 2019: 9H-LBI de passage à Teruel, F-GBGF chez ARP



Vol de contrôle PGF-TEV-PGF 9HLBI, décollage 33 0845z, retour 1115z: BOEING 737-36N 9H-LBI
 (photos archives internet)


AIRBUS A330-203 F-GZCA avant remise en service:

3 aéronefs en chantier chez ARP:
  1. SF 260 arrivé début juillet, en finition
  2. PA.28 arrivé il y a une dizaine de jours
  3. CESSNA 210L F-GBGF