Nombre total de pages vues

jeudi 15 octobre 2015

EAS 1987: (2° partie: PGF) Des "Caravelle 10R".



Nous avons vu que le secteur "Caravelle" d'EAS était loin de s'éteindre en cette année 1987.
Après avoir détaillé l'activité sur le site SEDEMA-ORY, passons maintenant à Perpignan.
Les articles consacrés aux "Vanguard" ont décrit l'omniprésence de ces aéronefs dans les ateliers de PGF: fin des chantiers F-GEJE et F-GEJF entamés en 1986, reconstruction du 716 F-BYCE/G-APEM et arrivée d'une première machine d'AIR BRIDGE (G-APES) fin 1987 pour une importante révision. La GV du 727 d'AIR MALI (TZ-ADR) et en fin d'année, la réception et la peinture du premier 737 d'EAS/AIR CHARTER (G-BNGK/F-GEXI) ont également complété le plan de charge du centre industriel.

Mais pour revenir à notre série consacrée aux "Caravelle" d'EAS, l'année 1987 est également riche en événements.
Signalons tout d'abord les chantiers pour des clients: OKADA AIR (5N-AOY février/mars 1987), AIR INTER (trois SUPER 12, dont la F-BTOC en octobre/novembre).
Concernant la flotte EUROPE AERO SERVICE, elle s'enrichit de 2 "Caravelle 10B1R", les 2 exemplaires restants d'HISPANIA, qui sont restés en activité jusqu'en avril 1987.



Ces machines, aménagées Y99 et  équipées de moteurs JT8D-7B, sont alors stockées à Palma de Mallorca:
N° 236 EC-CPI, stockée à PMI sans moteur. (34288 heures de vol 20117 cycles)
N° 199 EC-DCN, stockée à PMI en septembre 1987 (38170 heures de vol, 23999 cycles).
Aux alentours du 15 septembre 1987, les deux appareils effectuent le saut de puce entre PMI et PGF.
Dès le 19, ils sont observés dépouillés de leurs précieux moteurs.
Des immatriculations françaises ont été réservées: F-GEQL pour la N°199 et F-GEQM pour le N°236. Le 03 novembre 1987, les réservations sont modifiées en F-GFBH et F-GFBI mais aucune de ces immatriculations n'a jamais été utilisée sur ces machines. Les réservations seront mêmes annulées en février 1990. EUROPE AERO SERVICE ne semble n'a voir jamais eu l'intention de les mettre en ligne. La participation de la EC-CPI comme décor à un exercice du plan ORSEC en octobre 1987 lève tous les doutes sur la destination finale des appareils:

Les deux appareils vont finir leur vie comme avions-magasins à Perpignan!

Le parc à ferrailles va d'ailleurs perdre une de ses "Caravelle VI N": le 15 octobre 1987, le N° 066 F-BYCA est ferraillée.
N° 066 F-BYCA en avril 1987.

Les deux autres VI N ne vont lui survivre que quelques semaines. Nous verrons cela en 1988.

N° 149 F-GBMJ en mai 1987


Aucun commentaire:

Publier un commentaire